MetCap Living

English / French

Notre vision

Michael O'Gallagher fonde l'entreprise en 1988 et, dès le départ, Michael nous a tous appris à "ne pas avoir de petits projets".

Michael O'Gallagher, 1957-2002

Le rêve de Michael O'Gallagher était de bâtir une entreprise de location résidentielle multifamiliale qui ferait l'envie de ses pairs. "Nous devrions tous être très fiers de l'entreprise dynamique que nous construisons," affirmait-il, "pouvoir offrir aux gens des quartiers de qualité où il fait bon vivre et grandir est un objectif des plus importants."

Né et élevé à Montréal, Michael est venu à Toronto pour y poursuivre ses rêves en 1983. Cinq ans plus tard, il y démarre Metro Capital Group (par la suite renommée MetCap Living) avec laquelle il développe un consortium dans le but de réaliser des acquisitions de propriétés immobilières commerciales. Au début des années 90, son intérêt s’est rapidement déplacé vers le secteur multifamilial et, en 1997, il est retourné à ses racines en acquérant le Village olympique, l’un des joyaux des immeubles locatifs résidentiels de la région de Montréal.

"N’ayez pas de petits projets" était la façon unique qu’avait Michael pour bien résumer sa perception de la vie et des affaires. Ce credo a influencé toute une série de réalisations impressionnantes rendues encore plus extraordinaire en raison de sa vie beaucoup trop courte.

Il était important pour Michael que "nous jetions des bases solides pour ceux qui nous suivront. " De toute évidence, c’est ce qu'il a fait. Au moment de son décès en novembre 2002, le portefeuille immobilier de MetCap Living avait une valeur de plus de 800 millions de dollars et proposait environ 8 000 appartements gérés par 750 employés en charge d’assurer l’hébergement de plus de 25 000 personnes - un héritage remarquable en considérant que Michael avait conclu sa première acquisition d’immeuble résidentiel multifamilial seulement neuf ans auparavant.

Michael représentait à la fois la vision et la passion derrière MetCap Living. Sa vision, et comment la concrétiser, font partie intégrante de l'ADN de l'entreprise. Encore aujourd’hui, sa passion contagieuse reste bien vivante chez les nombreuses personnes qui ont partagé son rêve et elle apporte l'énergie requise pour continuer de mener à bien ce rêve dans l'avenir.